Blog

Découvert bancaire : tout ce qu'il faut savoir pour s'en sortir

Vous vivez des fins de mois compliquées ? Vos efforts ne vous permettent pas de maîtriser votre découvert ? Rassurez-vous, cette situation n'est pas une fatalité. Comprendre les causes et les mécanismes du découvert bancaire vous permettra de trouver des solutions pour reprendre le contrôle de vos finances. On vous explique tout !

Qu'est-ce qu'un découvert bancaire ?

Le découvert bancaire survient lorsque votre compte bancaire présente un solde négatif, causé par des dépenses supérieures à vos recettes. Un budget mal géré, des revenus insuffisants ou de fortes dépenses imprévues sont généralement les causes de ce découvert.

Que vous apporte un découvert autorisé ?

Votre banque peut vous proposer une autorisation de découvert, valable un an et renouvelable à l'issue. Ce contrat, idéal en cas de difficultés financières de courte durée, est utile pour compenser un gros paiement ou de fins de mois difficiles. Il permet au compte bancaire de rester actif même si votre solde est négatif. Vous serez obligé de payer des frais et commissions bancaires, dont le montant est plafonné par la loi. Au bout de trois mois, votre banque devra exiger le remboursement du découvert ou vous proposer de contracter un crédit à la consommation. Si aucune autorisation n'a été contractualisée, votre banque peut exceptionnellement continuer à faire fonctionner votre compte. Les agios seront plus importants sans autorisation et s'accompagneront de frais d'intervention et/ou de frais de rejet en cas de non-paiement.

Combien coûte un découvert ?

En cas de découvert, vous devrez payer des agios (appelés aussi intérêts débiteurs), des frais de commissions et des frais divers. Il existe deux types d'agios :

  • les agios forfaitaires, dont le montant est fixe, sans condition de montant ou de durée.
  • les agios proportionnels calculés en fonction du montant et de la durée totale de votre découvert.

Vous serez amené à payer des frais de commission d'intervention si vous dépassez votre découvert autorisé ou si vous n'avez pas d'autorisation de découvert. Ils sont plafonnés à 8 euros par opération, dans la limite des 80 euros mensuels. Les frais d'opération, pour leur part, seront très élevés si vous n'avez pas d'autorisation de découvert : 20 euros par rejet de prélèvement ou de virement, 30 euros si votre chèque d'un montant inférieur à 50 euros est rejeté et 50 euros pour le rejet d'un chèque de plus de 50 euros.

Nos solutions pour éviter le découvert

Voici quelques solutions pour dire adieu à votre découvert :

  • L'utilisation d'une carte de débit (aussi appelée carte à autorisation systématique) pour éviter les découverts, les paiements d'agios et de commissions supplémentaires en cas de dépassement.
  • La renégociation de son contrat bancaire et son autorisation de découvert.
  • Une meilleure gestion de budget, comme nous vous l'expliquions dans un précédent article.
  • Le regroupement de crédits, si vous avez plusieurs crédits en cours. SB Finances, intermédiaire bancaire en Bourgogne – Franche-Comté depuis 2015, accompagne régulièrement des particuliers pour lui permettre de sortir de la spirale des découverts bancaires et de retrouver une sérénité financière.

16 rue du Coteau - 25870 Les Auxons - 07 82 97 18 27 - contact[@]sbfinances-bfc.fr